News

News

Cette année a montré plus clairement que jamais que l'agriculture souffre déjà des conséquences du changement climatique. Des représentants de près de 200 pays se réunissent cette semaine pour la conférence de l'ONU sur le climat à Charm el-Cheikh. Demeter appelle les politiques à tout mettre en œuvre pour respecter la limite de 1,5° de hausse de la temperature et rendre ainsi l'agriculture durable.

 … 

Un puissant lobby d'entreprises, d'associations technologiques et scientifiques fait campagne pour que les nouveaux procédés de génie génétique soient exemptés d’une partie de la réglementation prévue par la législation européenne. On n’évaluerait donc pas les risques des organismes génétiquement modifiés créés à l'aide de nouveaux procédés tels que CRISPR/Cas. Contournant ensuite l’étiquetage, ils pourraient arriver sur le marché sans être reconnaissables en tant que tels par les consommateurs.

 … 

La différence entre les vins issus de la biodynamie et les vins conventionnels se situe moins au niveau physique qu'au niveau de l'essence (si l'on considère les résidus, il y a de très bons vins conventionnels sans résidus). La question est de savoir si le produit est fabriqué par l'homme de manière à ce que l'essence puisse s’exprimer. Elle ressort de la rencontre entre l'homme, l'animal et le végétal dans un plan supérieur.

 … 

Le dernier livre de Helmy Abouleish relate les techniques et les modèles utilisés dans l'exploitation agricole égyptienne, en les reliant à la fois à l'islam et au christianisme, à la spiritualité et à la science, notamment en vue des 17 objectifs de développement durable indiqués par les Nations Unies.

 … 

demeter

Les nouvelles procédures en matière de technique génétique doivent dorénavant rester réglementées en tant que technique génétique - comme l’a aussi confirmé dans un jugement sur ce thème la Cour Européenne de Justice . C’est également ce qu’exigent de la Ministre fédérale de l’agriculture Julia Klöckner, la Communauté de travail de l’agriculture paysanne, la Fédération pour la protection de l’environnement et de la nature en Allemagne, ainsi que Demeter, dans le cadre du «  Forum NMT 2019 - Perspectives pour l’usage de nouvelles techniques de biologie moléculaire »  qui a eu lieu le 12 juin.

 … 

Mouvement de l'Agriculture Bio-Dynamique

Le Mouvement de l'Agriculture Bio-Dynamique a le plaisir de vous présenter sa dernière édition

 … 

Certificats pour les fermiers-pédagogues 2017

Ils ont des projets d’avenir dans leurs fermes

Pédagogues et fermiers

 

Dans le cadre de la formation « Pédagogie à la ferme », les 19 participants de la promotion de cette année ont reçu leur diplôme à Überlingen, au domaine « Hofgut Rengoldshausen », dans un cadre festif et solennel. Le cursus de qualification a été co-organisé par Ellernhof Natur et Business Akademie, en coopération avec les partenaires Bioland, Demeter et Naturland, ainsi que le réseau « La Ferme comme lieu d’apprentissage en Bade-Wurtemberg ». Pour la 7e fois, une promotion a été qualifiée. Depuis 2011, ce sont 130 fermiers-pédagogues en tout, qui ont ainsi été diplômés dans le Land de Bade-Wurtemberg.

Devant les invités de la cérémonie de remise des certificats, les participants ont présenté les projets qu’ils veulent réaliser à l’avenir dans leurs fermes. Par exemple, Leonie Baier originaire de Grünkraut, aimerait organiser des cours annuels ayant pour but de « donner aux enfants des forces pour toute la vie, et obtenir une valorisation de son propre travail ». Silke Pérel, collaboratrice d’une jardinerie à Kernen-Stetten, projette de travailler avec des personnes porteuses d’un handicap ou des enfants placés, afin de « les rendre fiers de leur travail en leur faisant découvrir par leur participation au travail du jardin tout ce qu’ils sont capables de faire et de créer avec leurs mains ». Katja Löffelhardt, agricultrice bio originaire de Spiegelberg, aime son travail à la ferme, et dit : «  Je voudrais transmettre à des enfants et des adultes mon enthousiasme pour l’agriculture ».

Le cercle des participants était composé de personnes venues de toutes les régions de Bade-Wurtemberg, - de Haute-Souabe, du Jura Souabe, du Schwäbisch Fränkischer Wald et de la Forêt Noire. Ils y vivent et y travaillent dans des exploitations agricoles aux orientations très différentes. Des exploitations laitières en font partie, tout comme des exploitations à temps partiel très diversifiées et également un maraîchage. Tous ces organismes ont en commun d’ouvrir leurs fermes aux visiteurs, et de proposer des jardins d’enfants, des classes scolaires ou encore des espaces d’expérimentation pour adultes, afin de faire vivre l’agriculture. Lors de la remise des distinctions, Sascha Damaschun de Demeter e.V. a remercié les participant(e)s « de mettre ainsi ces espaces d’expérimentation à disposition dans leurs fermes, rendant ainsi possibles des rencontres authentiques, afin que les personnes intéressées puissent se confronter avec le vivant et les processus en agriculture ».

Depuis le mois de mars de cette année, les participant(e)s se sont rencontré(e)s dans différentes fermes, en trois modules. Que ce soit lors des journées de cours, ou dans la mise en œuvre de leurs projets, ou lors de stages chez des collègues, des idées individuelles nombreuses et diversifiées ont été élaborées en vue de construire des offres pédagogiques. Les expériences pratiques récoltées pendant la formation ainsi que les échanges avec les autres participant(e)s et les référents, se sont avérés particulièrement précieux pour la mise en pratique directe dans les fermes. „Vous avez fait preuve d’endurance et reçu un remarquable bagage, en vue de pouvoir développer par vous-même dans vos propres fermes des prestations individuelles et authentiques qui inviteront et inciteront à la participation », a conclu Hildegard Schwarz du Réseau « La ferme comme lieu d’apprentissage en Bade-Wurtemberg », exprimant ainsi son respect aux participants en leur remettant leur certificat.

Le but de cette formation qualifiante en 10 jours est de donner aux participants les compétences pour organiser et réaliser avec succès des offres participatives et d’expérimentation, porteuses d’une grande valeur pédagogique, dans les fermes, les maraîchages et les jardins, leur permettant d’en retirer un revenu. „Le cursus renforce les gens, la valeur du travail est reconnue, et cela les encourage à porter leur potentiel vers l’extérieur », résume la formatrice Christine Hamester-Koch en concluant la présentation de cette formation continue.

Qualification Pédagogie à la ferme 2018 – La nouvelle promotion démarre en février 2018. Les inscriptions sont possibles dès maintenant et jusqu’au 15.01.2018. Toutes les informations complémentaires sont à rechercher auprès de Anja Kirchner, portable : 0176 23301159, E-Mail anja-kirchner (at) gmx.de

 

Retour