News

News

Fertilité du sol

La Section d’agriculture au Goetheanum a publiée la documentation du Congrès international d’agriculture « Fertilité du sol – du fondement de nature à la tâche de culture » tenue à Dornach le 1er au 4 Février 2017.

 … >>

Avec les mains et le cœur

La famille vigneronne Cruchon se passionne pour le vin depuis des générations. Souvent citée en exemple pour son dynamisme et sa créativité, la famille perpétue et développe un savoir-faire unique qui contribue au renouveau et à l’illustration du vignoble suisse. Elle met beaucoup d’énergie à porter les exigences qualitatives au plus haut niveau. Un raisin ne restitue la magie d’un lieu, la personnalité d’un terroir, la force d’un cépage, que si la vigne évolue dans un environnement biologique sain et naturel. Cette conviction a conduite un jour vers la Biodynamie.

 … >>

Appel de soumissions de projets de sélection de semences biodynamiques

L’Association pour la Biodynamie vient de recevoir des fonds du FondsGoetheanum qui doivent être alloués à la promotion de la sélection de semences biodynamiques en Suisse.

 … >>

Collection de transparents sur l’agriculture biologique

Les dix chapitres de la collection présentent et expliquent des thèmes et des aspects importants de l’agriculture biologique. En plus d’une masse de connaissances de base et de faits, les dias présentent aussi des résultats de la recherche bio sous forme de graphiques, de diagrammes et de textes explicatifs intéressants.

 … >>

Lettre ouverte à Michel Onfray

En réponse à son émission radio de France Culture (reprenant pour large partie le contenu de son ouvrage Cosmos), les organismes de la biodynamie français ont décidé de publier une lettre ouverte à Michel Onfray.

 … >>

ENCORE MIEUX QUE LE BIO

Le 7e Marché Biodynamique de Suisse romande se tien- dra le samedi 3 septembre sous la Grenette.

 … >>

Agriculture

Les abeilles, créatrices de liens sur la ferme, entre les hommes et dans la société

Von:

Thème de l’année 2013/14

La trilogie de congrès 2011-12-13 visaient à apprendre de nouvelles méthodes de travail interactives (des points chauds vers la lumière en 2011) pour nous permettre de nous ressourcer (En avant vers les sources en 2012) pour finalement apporter l’impulsion biodynamique dans la société civile (Alliances pour notre Terre). Maintenant, la Section d’Agriculture au Goetheanum propose pour cette nouvelle année de travail d’entamer un nouveau cycle de travail. D’une part ce nouveau cycle sera plus proche de la pratique agricole avec le sol, les plantes et les animaux. D’autre part le motif de la question « comment développer une assurance intérieure ? sera un fil conducteur permettant de travailler avec les êtres vivants sur la ferme sans se référer à une quelconque autorité extérieure. Nous proposons de débuter par un thème qui nous touche tous par son actualité brûlante tout en étant lié au thème de la formation d’alliances: les abeilles, créatrices de liens. Les disparitions massives d'abeilles ont été un choc pour de très nombreuses personnes. Bien au-delà des cercles professionnels et des problèmes que cela pose pratiquement aux agriculteurs et apiculteurs, le fait qu’un des symboles les plus profonds de notre agriculture, notre seul insecte domestiqué, soit concerné, a provoqué un éveil chez de nombreuses personnes. Ces dernières années les abeilles sont devenu un motif de regroupement pour de nombreuses personnes accompagné de la parution de nombreux livres, articles et films sur les abeilles. Cet insecte est devenu un point focal qui révèle l’affaiblissement et la dégénérescence généralisée du monde vivant. De prêtresses - Melissa était une prêtresse à Ephèse - ces insectes ont été réduits a de simples machines à produire du miel ou à polliniser... Jadis présente sur chaque ferme, l'abeille soumise à l'apiculture industrielle a disparu de nombreux paysages agricoles. En 1923 Rudolf Steiner avait annoncé le risque de disparition des abeilles lié aux techniques modernes d’apiculture telles que l’élevage artificiel des reines. En conséquence il avait donné de nombreuses indications pour une apiculture respectueuse des abeilles. Dans son Cours aux agriculteurs, il évoque l'importance des insectes sur la ferme comme pole complémentaire indispensable à la vie végétative des plantes, les insectes apportant l’astralité nécessaire a la floraison et a la fructification des plantes. Des questions pratiques de l’apiculture avec la multitude des approches professionnelles de l’apiculture biodynamique jusqu’à la place de l’abeille dans les traditions et la symbolique en passant par les produits des abeilles et leur rôle pédagogique, ce thème ouvre un large champ de recherche et de réflexion interdisciplinaire… Ces questions peuvent servir de pistes de reflexion pour préparer ce theme :
  • Comment comprendre la nature de l'abeille et son rôle dans l’organisme agricole ?

  • Comment développer une apiculture respectueuse de l'abeille ?

  • Peut-on aménager le paysage des fermes de manière à pouvoir nourrir abeilles et insectes pollinisateurs tout au long de l’année ?

  • Comment créer des alliances entre les fermes, les apiculteurs et les consommateurs pour que chaque ferme ait ses abeilles ?

En tant qu'animal social, les abeilles fascinent par leur comportement et leurs facultés de „don“ et d'“altruisme“ qui nous montrent des motifs d'une société d'avenir. Comment comprendre et s'inspirer de ces motifs pour notre vie sociale ? Quel rôle les abeilles peuvent-elles jouer en pédagogie, en thérapie et dans l'art? Enfin, les abeilles offrent une grande richesse de substances précieuses telles que le miel, la cire, la propolis, le venin, etc. Comment comprendre ces sustances et les utiliser dans l'alimentation et la medecine ? Ces quelques pistes non exhaustives visent a donner l'orientation du thème de l’année qui touchera de manière large les abeilles, les insectes et tous les liens qu'ils permettent de créer avec l’agriculture, le paysage, l'histoire et les êtres humains. En approfondissant un tel thème de manière transdisciplinaire, nous espérons contribuer à redonner aux abeilles une place au coeur de nos fermes et de nos paysages. La lettre de Michael qui accompagne le travail du thème de l’année est : « la liberté de l’homme et l’ère de Michael » (Rudolf Steiner, Les lignes directrices de l‘anthroposophie Ed. Novalis, GA 26). Bibliographie :
  • Rudolf Steiner, abeilles, fourmis et guêpes, Ed. Triades. 2005.
  • Rencontre avec les abeilles, Recueil d’articles, 118 pages, Cahiers de Biodynamis n° 13, 2010.
  • L'Abeille, conduite et soins, Matthias K. Thun, Editions MCBD.
Dans la Rundbrief paraissant deux fois par an (disponible en anglaise et allemand sur simple demande auprès de la Section d’Agriculture), ce thème de travail de l’année sera approfondi par diverses contributions. Ce thème forme la base du thème du congrès agricole de 2014 (souvent le titre du congrès diffère légèrement de celui du thème de l’année) qui aura lieu du 5 au 8 février 2014 au Goetheanum à Dornach, Suisse.

Retour