Actualités

Actualités

Une onzième classe de Trente à l'International Students' Conference 24

Le récit et les impressions d'une élève d'XIème classe de l'école Rudolf Steiner de Trente (IT), après avoir participé à la International Students' Conference 24 à Dornach du 10 au 14 avril – la plus grande conférence organisée par la section jeunesse ces cinq dernières années.

 … >>

La rencontre des pôles dépend de nous

Vivre ensemble devient difficile tant le caractère anti-social de l’individualisation de nos sociétés prend le dessus et nous empêche de nous rencontrer. La multiplicité des points de vue conduit à toutes sortes de projets de vie qui souvent s’entrechoquent.

 … >>

Deux nouveaux membres au comité

Le 10 février 2023, lors de l'assemblée des délégués, Michèle Grandjean Cordes et Jonathan Keller ont été élus à l'unanimité par les délégués comme membres du Comité de la Société anthroposophique suisse. Une élection chaleureusement approuvée le lendemain par les membres. Le rapport à ce sujet est à lire dans «Anthroposophie – Suisse» III 2023. Le portrait suivant présente les impulsions et préoccupations de Michèle Grandjean Cordes.

 … >>

Deux nouveaux directeurs pour les Archives Rudolf Steiner

David Marc Hoffmann dirige les Archives Rudolf Steiner depuis 2012. En mars 2025 il prendra sa retraite. Dès le mois suivant, la direction sera assurée collégialement par l'enseignante Waldorf et slaviste Angelilka Schmitt et l'économiste et philosophe Philip Kovce.

 … >>

La fondation Edith Maryon

Le 2 mai 2024 sera le centenaire de la mort de la sculptrice Edith Maryon. La fondation de Bâle célèbre son éponyme.

 … >>

Pourquoi avons-nous besoin d’une Société anthroposophique ?

On ne devient pas membre d’une société ordinaire : c’est avec sa propre réalité à la fois humaine et cosmique qu’on s’intègre à ce nouvel édifice social, qu’on y participe et qu’on le constitue toujours à nouveau.

 … >>

Relance de mourir.ch

Le site Internet francophone mourir.ch a ouvert au public ce 15 décembre 2023 dans sa nouvelle version.

 … >>

Pour des crèches, des jardins d’enfants et des écoles primaires sans écrans

Plusieurs sections au Goetheanum soutiennent une pétition

Fin 2016, Michaela Glöckler, pédiatre et ex-responsable de la Section Médicale au Goetheanum ainsi que le chercheur en neurosciences Manfred Spitzer, ont initié la pétition « Non aux crèches numériques ! Oui aux innovation éducatives positives ! », en collaboration avec la Fédération des Jardins d’Enfants Waldorf en Allemagne. Environ 68 000 signatures ont été récoltées et doivent être remises à la ministre fédérale de la famille Franziska Giffey, un rendez-vous a d’ores et déjà été sollicité. 

Dans une pétition qui s’étend désormais à toute l’Europe, l’Union pour une Education Humaniste et l’Alliance Européenne des Initiatives d’Anthroposophie Appliquée (Eliant) s’engagent pour le maintient d’une liberté de choix concernant l’introduction de médias auprès de la petite enfance et l'enfance d’âge scolaire. Le motif de cette démarche est venu du constat que l’enseignement, l’école et l’apprentissage sont définis de plus en plus fréquemment au moyen de techniques liées aux médias. Michaela Glöckler à ce sujet : « Ce qui, pour des adolescents plus âgés et des adultes, est un défi nécessaire, représente un danger pour le développement sain des petits enfants dans les crèches, les jardins d’enfants et les écoles : Il est désormais avéré qu’au cours de cette période de la vie, les expériences sensori-motrices primaires et leur intégration sensori-motrice  constituent une base neurobiologique saine pour le développement d’une pensée autonome et la construction d’une identité propre.»

La nouvelle pétition exige que les enseignant(e)s, les éducateurs/trices et les parents puissent décider par eux-mêmes, jusqu’à quel âge des institutions éducatives ont à rester exemptes d’écrans et avec quels médias ils veulent travailler et enseigner. « Car tout comme les médecins, qui ne sont responsables que devant leur conscience », déclare Michaela Glöckler, « les enseignant(e)s et les pédagogues devraient aussi avoir le droit de se positionner ainsi - surtout face à une technologie qui affecte et détermine durablement le développement du cerveau et la maturation émotionnelle des enfants et des adolescents. » Le but est de rassembler un million de signatures d’ici le 3O mars 2019.  

***

Lien vers la pétition :

Petition eliant.eu/aktuelles/petition-fuer-ein-recht-auf-bildschirmfreie-kitas-kindergaerten-und-grundschulen

Matériel et infos :

Material eliant.eu/aktuelles/wissenschaftliche-referenzen-und-materialien-zur-konferenz

Votre interlocutrice :
Michaela Glöckler, info@eliant.eu

Le Goetheanum est le centre d’un réseau, actif dans le monde entier, composé de personnes engagées sur le plan spirituel. En tant que siège de l’Ecole Libre de Science spirituelle (Freie Hochschule für Geisteswissenschaft) et de la Société Anthroposophique Universelle (Allgemeine Anthroposophische Gesellschaft), il est dédié aux échanges concernant les questions de la vie spirituelle ainsi qu’à la formation continue dans les domaines artistiques et scientifiques.

Retour