Actualités

Actualités

"Anthroposophie - les Nouvelles" ont 30 ans

Konstanze Brefin Alt retrace un portrait vivant, mêlant les impressions des collaborateurs qui ont collaboré à la rédaction.

 … >>

Nouvelles de la vie anthroposophique - Juillet 2017

Nouvelles de la vie anthroposophique - Juillet 2017

Vous trouverez dans le numéro de juillet des idées de lecture pour l’été avec les nouveautés des Editions Anthroposophiques Romandes et biens plus encore.

 … >>

Nouvelles de la vie anthroposophique - Mai 2017

Avec le numéro de mai, vous pourrez vous faire une image assez précise des multiples activités réalisées ces derniers temps dans la vie anthroposophique helvétique (aperçus sur les champs d'activités) et dans la Société suisse elle-même (Procès-verbaux de l'AG et de la rencontre des délégués en février).

 … >>

Assemblée générale de la Société anthroposophique universelle

Une réforme s'impose dans les finances, la direction du Goetheanum a exprimé sa volonté de changement, des visions d'avenir ont été exprimées ainsi que leur concrétisation en formes de travail. Bref, l'assemblée générale s'est perçue comme une phase de transition entre d'anciens types de comportement et une nouvelle façon d'agir.

 … >>

Laissez-nous notre enfance

L’édition de ce cahier du FondsGoetheanum fait le point sur les recherches relatives à l’enfance dans une perspective globale, avec de nombreux exemples et idées.

 … >>

Nouvelles de la vie anthroposophique - Octobre 2014

La dixième édition de cette année est disponible.

Von:

Le numéro d'octobre de “Anthroposophie” (Nouvelles) commence par un article – clair dans  sa forme, lumineux quant à son contenu - de Michel Laloux sur le  revenu de base: les différentes réflexions faites à ce sujet depuis  quelques années sont mis à l'épreuve de la pensée économique de Rudolf  Steiner. Une lecture à recommander, même et surtout pour les “nuls en économie”…

Puis vous retrouverez la rubrique “Attends voir” avec un 6e apport à  propos du poète allemand Christian Morgenstern - cette fois, du point  
de vue d'une traductrice (page 5). Accéder à l'intégralité de la publication

Konstanze Brefin Alt & Catherine Poncey

Retour