Événements de ce domaine

Événements de ce domaine

Il n'y a pas d'événements.

Expositions et cours

Apfelseestrasse 9A, 4202 Duggingen

Formation à temps plein "Introduction à l'anthroposophie"

Une introduction à l'anthroposophie sous forme de formation à temps plein pendant un an pour de jeunes adultes.
Limite d'âge de 18 à 26 ans. Inscription jusqu'au 15 août.

 …  >>

École Rudolf Steiner de Lausanne, Rte du Bois-Genoud 36, 1023 Crissier |

Fête de la Saint-Jean de la branche Christian Rose-Croix

Nous avons le plaisir de vous convier à la fête de la Saint-Jean que nous souhaitons dédier à l’Europe, sa nature, sa mission, son avenir. Nous honorerons pour cela la parution de l’essai écrit par Martin Bernard, paru aux éditions verum factum:

Plaidoyer pour un renouveau européen.

« S’interroger sur l’avenir du continent européen n’a pas pour ambition de créer un nouvel impérialisme rivalisant avec ceux des autres grandes puissances, mais de susciter un nouvel espoir civilisationnel centré sur le respect et l’intégrité de la personne humaine et de la nature, ainsi que sur de nouvelles formes d’entraide et de spiritualité. Cela ne signifie pas l’entretien d’une nostalgie envers la grandeur culturelle passée de l’Europe, comme le font trop de ‘conservateurs’, mais la redécouverte de ce que signifie vraiment être européen. »

Martin Bernard complétera ainsi un cycle de trois fêtes de la Saint-Jean, placées sous le regard de l’archange Oriel, porteur de la conscience morale des hommes et de l’humanité. L’origine en était le déclenchement de la guerre en Ukraine et nos intentions étaient de mieux comprendre la nature et la mission des peuples slaves et russes, afin de tenter de penser une alternative pacifique à cette confrontation entre peuples liés par une culture et un passé largement partagés. Les évènements nous amènent à recentrer le regard sur l’Europe dans le concert des nations et des grands équilibres géopolitiques actuels.

Martin Bernard procèdera à la dédicace de son ouvrage dans lequel il décrypte le devenir philosophique et culturel qui a fait la grandeur de l’Europe, mais qui l’a conduite aussi au matérialisme, cause de l’altération de la planète. Il fait ressurgir les courants spirituels de son histoire qui augurent d’une autre Europe, dont l’âme est l’humanisme, et l’esprit la responsabilité envers l’humain et son environnement, dans une conception globale et intégrative. L’anthroposophie est citée comme l’une des démarches émergentes qui peuvent participer à un tel renouveau. Le matérialisme ambiant peut conduire au nihilisme, et avoir pour conséquence l’autodestruction de l’espèce humaine. Rappelons que Martin Bernard est un ancien élève de l’école de Bois-Genoud.
Une collation accompagnera, comme à l’ordinaire, l’exposé et la dédicace.

Martin Bernard a collaboré dans maints journaux, dont 24 heures ; il a fondé la chaîne internet ANTITHèSE, où il réalise des entretiens avec des personnalités francophones sur des sujets d’actualité. Ses intérêts intellectuels se concentrent autour d’une meilleure compréhension de l’histoire, de la politique et de la spiritualité de l’Occident.

 

Retour