News

News

Architecte suisse originaire du canton de Berne et collaborateur de Pierre-Charles Dusillion, Frédéric-Louis de Rutté bâtit cette villa an 1884. L'édifice devint en 1960 le siège de la première école Waldorf en France.

 … 

Diébédo Francis Kéré, architecte germano-burkinabé lauréat du prix Pritzker de 2022, signe le projet du nouvel bâtiment de l'école Waldorf de Weilheim, en Haute-Bavière.

 

 … 

Le nouvel bâtiment, conçu selon des critères de durabilité écologique, permettra d’abriter jusqu’à 45 nouveaux employés. La société Sonett emploie actuellement 115 personnes au total. L'entreprise est une fondation d'utilité publique, ses bénéfices reviennent à l'entreprise pour de nouveaux investissements ou sont distribués aux salariés.

 

 … 

Un film de Andres Veiel

Quoi de plus politique aujourd´hui que de retrouver les happenings foudroyants de Joesph Beuys, artiste délirant qui décida un beau jour de réveiller la société ? 30 ans après sa mort, le documentariste Andres Veiel réveille lui aussi les consciences en réalisant un portrait ample de l´artiste allemand.

 … 

Le projet eurythmique international de jeunes WHAT MOVES YOU connaîtra une deuxième édition à l’été 2014 … 

À partir de 2015, Stefan Hasler dirigera la Section des arts de la parole et de la musique. Marianne Schubert prendra la direction de la Section pour les arts plastiques à partir de mars 2014 … 

Les nouveaux bâtiments de Sonett

Une approche écologique à la construction pour un environnement de travail moderne selon les principes anthroposophiques

www.sonnet.eu

Avec ces bâtiments, on pourrait agrandir d’un seul coup l’espace réservé à la mise en bouteille des produits et l'entrepôt d'emballage. Au deuxième étage, la nouvelle production et l’embouteillage des cosmétiques se trouvent désormais dans une zone séparée selon l’assurance qualité BPF. Au troisième étage, il y a des bureaux supplémentaires, une deuxième salle de réunion et des salles moins imposantes, soit pour les colloques soit pour la détente. La terrasse au-dessus se partage entre un bistrot inondé de lumière avec un grand espace végétalisé. Tout cela permettrait, le cas échéant, d’abriter jusqu’à 45 nouveaux employés. La société Sonett emploie actuellement 115 personnes au total.

 

Construction durable

Le nouveau bâtiment a été construit selon des critères d’écologie et répond à la norme de basse énergie. Les matières premières d’origine végétale ont joué un rôle de premier plan dans le choix des matériaux de construction. Par exemple, on a toujours préféré le bois pour les façades et l’aménagement intérieur. Les couleurs des peintures à l’extérieur et des murs à l’intérieur sont éco-certifiées. Les grandes fenêtres sont à triple vitrage pour minimiser les pertes de chaleur. “Nous faisons également le moins de compromis possible lors de la sélection des matériaux de construction, même si de telles mesures sont généralement associées à des coûts nettement plus élevés”, déclare le directeur général Gerhard Heid. L’entreprise a dû toutefois faire des concessions en matière d’isolation. “Nous aurions aimé isoler avec des copeaux, mais les réglementations de protection contre les incendies dans les installations industrielles ne le permettaient pas”, explique l’architecte Andreas Pook. Au lieu de cela, on a utilisé une fibre minérale.
Sonett a investi un montant à deux chiffres dans l’ordre du million pour la construction et les nouvelles machines. Le chantier a été financé par les fonds KfW pour la construction basse consommation. Tous les nouveaux bâtiments Sonett répondent à cette norme écologique. L’alimentation électrique provient d'énergies renouvelables ; une grande partie de l’électricité est fournie par une petite centrale hydroélectrique proche. Il y a aussi de l'électricité verte de Greenpeace Energy. L'énergie de chauffage provient d'un réseau de chauffage local fonctionnant aux granulés de bois, que Sonett exploite en collaboration avec les ateliers Camphill de Lehenhof. A cela s'ajoute la récupération de chaleur de l'alimentation en air comprimé.

 

Bureaux et environnement de travail modernes avec beaucoup de lumière !

Le concept de construction suit des principes anthroposophiques, c'est-à-dire humains. L'architecte Andreas Pook a conçu le bâtiment de manière à ce que le maximum de lumière du jour pénètre dans les pièces. Lors de la conception du nouveau bureau et de l'environnement de travail, une grande attention a été accordée aux beaux meubles de haute qualité fabriqués à partir de matériaux naturels, à une atmosphère de travail ouverte et à la possibilité de rencontres personnelles. Le choix de la couleur dans les chambres joue aussi un rôle particulier. Des rideaux végétaux teints en jaune vif, violet ou orange animent la pièce dans laquelle les détergents sont mis en bouteille. Les couleurs chaudes telles que le rouge, le magenta et le violet dominent dans les salles de réunion et de pause. "Pour nous, l'esthétique et l'art sont des aspects essentiels de la construction durable", déclare Gerhard Heid. En plus du concept de couleur, l'art orne également les murs de l'ensemble de l'espace de bureau, ainsi que dans le stockage et la production.

 

Croissance dynamique : investir dans l'avenir

« Au cours du 2020, année fortement marquée par la pandémie, nous avons connu une incroyable augmentation des ventes. Nous avons atteint nos limites de capacité, en particulier avec les désinfectants », rapporte la directrice générale Beate Oberdorfer. Dans l'entrepôt, dans la production et dans l'embouteillage, le travail se faisait en deux ou trois équipes. "Avec l'achèvement de notre nouveau bâtiment et des nouvelles machines, nous pouvons enfin nous passer à nouveau de l'équipe de nuit", se réjouit Gerhard Heid.

 

Dans l'esprit de l'économie du bien commun : les profits reviennent à l’entreprise

Sonett est constitué comme fondation d’utilité publique. Elle est ainsi pionnière d'une nouvelle forme juridique d’entreprise, la "société à capital lié" et travaille dans l'esprit de l'économie du bien commun. Du fait de cette forme juridique, Sonett ne peut être ni héritée ni vendue. Les bénéfices reviennent à l'entreprise pour de nouveaux investissements, sont distribués aux salariés et vont à la Fondation Sonett. Cela favorise l'agriculture écologique ainsi que la recherche sur les semences et l'eau. "A l'avenir aussi, l'entreprise devrait toujours être dirigée par ceux qui le veulent vraiment et qui en sont capables, indépendamment de leur affiliation familiale ou de leur capacité financière", déclare Gerhard Heid.

Fin 2018, Sonett a élargi la direction en son sein. Andreas Roth et Oliver Groß, tous deux associés à l'entreprise depuis de nombreuses années, ont depuis formé une équipe de direction de quatre personnes avec les directeurs généraux Beate Oberdorfer et Gerhard Heid.

 

www.sonett.eu

Retour