News

News

L’abîme du nationalisme et l’avenir de la communauté humaine

L’abîme du nationalisme et l’avenir de la communauté humaine

Congrès public de la Société anthroposophique suisse | 28 octobre 2017 | Bâle

La politique mondiale de l’an dernier nous a tous secoués

 … >>

Trois conférences TED

Les conférences TED sont des conférences courtes présentant divers thèmes de manière accessible.  … >>

Rencontre d'été «Œuvrer ensemble» au Foyer Michael

Œuvrer ensemble: Pourquoi? Comment? Comprendre les forces qui agissent dans le social. Du 8 au 14 août 2015 au Foyer Michaël (Allier). … >>

Achat libérateur de terre

Marché foncier et nouvelles formes de propriété dans l'agriculture écologique … >>

Lancement d’un Forum d’initatives mondial

La Section pour les sciences sociales du Goetheanum lance un site internet pour le “World Social Initiative Forum” qui aura lieu pour la première fois en 2014 … >>

Trois conférences TED

Les conférences TED sont des conférences courtes présentant divers thèmes de manière accessible.

Von:
Au cours des dernières années, TED est devenu une véritable institution sur la toile – ses conférences comptabilisent plus de 3 milliards de clics. 

Le docteur en économie zurichois Olivier Schneller explique dans sa conférence TEDx la raison pour laquelle nous devons radicalement revoir notre conception du travail: L’hypothèse selon laquelle nous travaillons uniquement si nous y sommes contraints serait dépassée. L’obligation de travailler aurait une influence extrêmement négative sur la motivation intrinsèque. Les sources de motivation extrinsèques – comme par exemple un gain financier supérieur – constitueraient un frein à l’excellence et à l’épanouissement au travail. Si les gens exerçaient un travail qui leur convient mieux, cela apporterait, il en est convaincu, davantage de satisfaction. Schneller voit dans le revenu de base un outil permettant d’accéder à cette nouvelle conception du travail. 

La conférence TED de l’investisseur Albert Wenger offre une autre perspective sur le revenu de base. L’économiste et docteur en technologies de l’information explique comment, à l’ère de l’information numérique, dans des conditions où les coûts marginaux s’approchent de zéro, les relations économiques changent radicalement. Pour lui, le revenu de base constitue l’une des propositions clés pour contrer ces modifications techniques sur le plan social de manière appropriée.

Andrew McAfee, fondateur du MIT «Initiative on the Digital Economy» envisage le revenu de base de manière similaire. Sa conférence TED prend comme point de départ la constatation que les progrès techniques ont engendré durant les dernières années des machines présentant des caractéristiques fondamentalement nouvelles. Il ose conjecturer que ces transformations s’accompagneront d’une chute significative du nombre d’emplois. Il est convaincu qu’il sera indispensable de s’interroger sur une nouvelle organisation du revenu. (Cette conférence est disponible en version sous-titrée allemande.) 

Ces trois conférences sont nos favorites. Il y en a d’autres, comme par exemple celle de Rutger Bregman, qui, dans sa conférence TEDx, met plutôt l’accent sur la lutte contre la pauvreté. Dans tous les cas, TED s’inscrit dans la philosophie du revenu de base sous la devise: Partager et diffuser les idées porteuses.

Retour