News

News

La formation en eurythmie curative pour médecins est le fruit des intentions de Rudolf Steiner et rend les médecins capable d'échanger avec les collègues Heileurythmisten sur un pied de parité. La formation se partage entre des rencontres semestrielles et des rencontres de travail individuel et commence le 23 février. Date butoir pour s'inscrire: le 1 décembre.

 … 

La rougeole est loin d'être un problème en Allemagne, où elle a été éradiquée. Bien qu'il existe bien des raisons contre une vaccination antirougeole obligatoire, la cour constitutionnelle fédérale (Bundesverfassungsgericht) vient de refuser la requête de retirer l'obligation vaccinale, d'ailleurs disponible seulement en une triple dose qui inclut les vaccins contre les oreillons et la rubéole.

 

 … 

Les cours s'échelonnent sur trois années et mènent jusqu’au certificat de branche, préparant ainsi à l’obtention du diplôme fédéral de thérapeute complémentaire.

 … 

Goetheanum

La Section Médicale au Goetheanum et l’Union Internationale des fédérations de médecins d’orientation anthroposophique ré-affirment leur position : la médecine d’orientation anthroposophique ne représente aucune attitude anti-vaccinale, et ne soutient aucun mouvement anti-vaccinal. Bien au contraire, elle préconise un regard objectif, professionnel et différencié sur les vaccinations.

 … 

Damid

Une nouvelle étude montre que l’arthrite rhumatoïde en phase précoce peut très bien être traitée selon la méthode anthroposophique-intégrative. 

 

 … 

Congrès sur la médecine intégrative : forte représentation de la médecine anthroposophique

Début octobre, le 6e Congrès international pour la médecine intégrative a eu lieu à Berlin (Allemagne)

Von:
Source : Association de la médecine anthroposophique en Allemagne Alors qu’il y a quelques années encore, la médecine allopathique s’opposait souvent frontalement aux médecines alternatives, la médecine intégrative s’impose de plus en plus aujourd’hui, misant sur la coopération plus que sur la confrontation. Le congrès "European Congress of Integrative Medicine" explore chaque année les possibilités de coopération entre la médecine conventionnelle et la médecine complémentaire. Des représentants de la médecine anthroposophique, dont la démarche elle-même est intégrative, participent régulièrement à ce colloque spécialisé. Cette année, environ 300 médecins et scientifiques de différents pays ont participé au congrès, qui s’est déroulé à la Charité à Berlin (Allemagne). De nouvelles perspectives de recherches ainsi que des résultats actuels ont été présentés, dans le but de développer ensemble un chemin pour un traitement moderne des patients par la médecine intégrative. Les défis immenses auxquels la médecine actuelle est confrontée ont été clairement démontrés : face à l’augmentation des maladies chroniques, qui menace de déborder nos soins hospitaliers, la médecine conventionnelle n’a pas trouvé de réponse satisfaisante. La demande toujours plus importante de soins par la médecine intégrative est donc une évolution positive, ainsi que sa prise en compte accrue dans différents programmes médicaux. Rôle central de la médecine anthroposophique L’oncologie intégrative était l'un des thèmes principaux du congrès. De nouvelles études sur la thérapie par le gui ont été évoquées dans ce cadre, par exemple par la firme pharmaceutique Weleda, qui a présenté une étude prospective randomisée sur des cancers avancés du pancréas. L’étude montre que la thérapie par le gui est en mesure d’augmenter significativement l’espérance de vie des patients, tout en améliorant nettement leur qualité de vie. La médecine anthroposophique était particulièrement bien représentée dans le programme du congrès : de nombreux médecins et scientifiques d’orientation anthroposophique ont présenté des recherches et résultats scientifiques importants, et ont proposé des témoignages sur leur expérience et leur pratique en clinique. Les deux grands hôpitaux anthroposophiques de Herdecke et Havelhöhe (Allemagne) étaient présents, de même que celui de Freiburg (Allemagne), et ils ont proposé de nombreuses présentations et ateliers (par exemple sur le diabète, l’oncologie, le syndrome métabolique, la gastro-entérologie et la pédiatrie). Cette présence notable au congrès reflète le rôle central de la médecine anthroposophique dans l’élaboration du concept de thérapie intégrative.

Retour