News

News

Les trois conférences autour des signes célestes, notamment en relation avec l’avent et la vie du Christ, sont ouvertes même à ceux qui ne se sont pas inscrits au préalable.

 … 

À l'occasion de la journée mondiale des abeilles, le 20 mai, Demeter appelle à aligner la politique agricole aux besoins des pollinisateurs. Les fermes Demeter ouvrent la voie avec l’agriculture biodynamique, réservant dix pour cent de surface agricole à la biodiversité.

 … 

L’alliance allemande des écoles Steiner-Waldorf (Bund der Freien Waldorfschulen) félicite Thomas Südhof pour cette distinction.  … 

Encourager les habitats des abeilles : une décision stratégique

Le 20 mai est la journée mondiale des abeilles

L'agriculture intensive d'aujourd'hui est l'une des principales causes du déclin mondial de la diversité biologique. « Par conséquent, la politique agricole de l'UE et sa mise en œuvre dans les plans stratégiques des États membres doivent faire de l'agriculture respectueuse des insectes la priorité absolue. Nous avons besoin de divers systèmes de culture agricole qui favorisent la diversité biologique, car seuls ceux-ci peuvent assurer une production alimentaire stable pour les générations futures », déclare Alexander Gerber, membre du conseil d'administration de Demeter. « Un tiers de la production alimentaire mondiale dépend de la pollinisation par les abeilles. Le considérable déclin des abeilles et d'autres pollinisateurs menace non seulement la production agricole future, mais a également des conséquences pour la nature et les humains ».

« Pendant des décennies, la politique agricole commune a promu un système agricole qui a contribué au déclin de la diversité biologique", blâme la porte-parole pour la politique agricole de Demeter, Antje Kölling. « Récemment, avec le Green Deal, la Commission européenne a promis d'adopter une approche différente. La Farm-to-Fork strategy et la stratégie de la biodiversité doivent être publiées à l'occasion de la Journée mondiale des abeilles - à cette occasion, nous appelons à des propositions plus concrètes pour une politique agricole plus verte ! Progressivement, les subventions agricoles doivent être réaffectées de manière à ce que 70% des fonds soient dédiés aux services sociaux dans le domaine de l'environnement et du climat - afin que les abeilles bourdonnent nombreuses à l'avenir. dans le document de position du BÖLW sur la politique agricole commune de l'UE).

 

Demeter et la protection des abeilles

Chez Demeter les fleurs s’ouvrent et les abeilles bourdonnent depuis longtemps. Dans les fermes biodynamiques et biologiques, on relève une fidélité florale et donc une présence contante de pollinisateurs d’un quart plus élevée que dans les fermes conventionnelles (rapport Thünen 65 – en allemand). D'ailleurs, la protection de la biodiversité fait partie des directives de l'association Demeter depuis 2013 : jardiniers et agriculteurs consacrent 10% de l'ensemble des terres agricoles à la biodiversité. Ils travaillent également avec des conseillers pour élaborer des plans de biodiversité adaptés au lieu. Les membres Demeter ont aussi lancé leurs propres initiatives : en 2019, les apiculteurs David Gerstmeier et Tobias Miltenberger ont lancé une initiative pour la biodiversité  en Bade-Wurtemberg. Avec plus de 36 000 signatures, ils sont parvenus à faire dialoguer le gouvernement, les associations environnementales et paysannes - une note d'orientation a été rédigée sur la protection des insectes et un budget de 62 millions d'euros pour la protection des espèces et la mutation agricole. Un autre apiculteur de Demeter, Thomas Radetzki, a obtenu gain de cause au niveau fédéral : il a obtenu une audience au Bundestag pour sa pétition concernant le contrôle des pesticides.

Retour