Themen

"Dans la nature vivante, rien ne survient sans être en lien avec le tout, et si les expériences nous semblent isolées, si nous devons voir les expérimentations comme des faits isolés, cela ne signifie pas qu'ils sont isolés, il faut poser la question : comment trouvons nous le lien entre ces phénomènes, entre ces évènements ?"

J.W. Goethe, Beiträge zur Optik und Anfänge der Farbenlehre, 1790-1808

Goetheanism

Dans le domaine de la recherche scientifique, le concept de goethéanisme qualifie une démarche méthodologique qui se rattache aux travaux scientifiques de Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832).

Les méthodes de connaissance goethéennes sont celles qui approchent les phénomènes de la nature (et autres) sans préjugés. Cela signifie que la perception sensorielle des caractéristiques qualitatives du phénomène doit être exercée et affinée.  

L'éducation de notre faculté de connaissance implique aussi, outre l'activité sensorielle, une clarté et un réalisme dans la formation des concepts. 

"Réalité" signifie aussi connaître les liens. L'analyse d'un ensemble conduit à sa fragmentation et doit être reconduit vers une synthèse. Dans la multiplicité qui s'étend, nous devons apprendre à percevoir l'unité vivante. Goethe la nomme "phénomène primordial" ou "phénomène originel", ou encore "type". Les phénomènes particuliers sont toujours l'expression d'un tout. Il s'agit là de l'approche globale que Goethe cultivait dans ses recherches.

Par la perception et la formation de concept, la connaissance devient un acte personnel. Grâce au caractère objectif de la pensée, la recherche de liens, par un travail sérieux, peut cependant acquérir une valeur toujours plus objective.