«La Société anthroposophique voit dans l'École supérieure de science de l'esprit au Goetheanum à Dornach un centre de son action. Cette l'École de Science de l'Esprit comportera trois classes. On y admettra, sur leur demande, les personnes qui seront membres de la Société depuis un temps qu'il appartient à la Direction du Goetheanum de fixer. Elles entreront ainsi dans la première classe de L'École libre de Science de l'esprit.»

Statuts fondateurs §5 de la Société anthroposophique (extrait)

Devenir membre de l'École

On devient membre de l’École libre de Science de l’esprit en entrant dans la Première classe; on fait alors partie de la Section d’anthroposophie générale.

Peut solliciter son admission quiconque est membre de la Société anthroposophique depuis un certain temps, en règle générale au moins deux ans, et qui a pu de ce fait acquérir une compréhension suffisante de l’anthroposophie pour vouloir la représenter. C’est aussi la condition d’admission: «vouloir être un représentant de la chose anthroposophique dans le monde».

Pour devenir membre, on demande un entretien avec une des personnes qui représente localement l’École – par exemple au moyen du formulaire ci-dessous. Cet échange permet d’apprendre à se connaître, d’aborder les conditions d’admission et pose les bases de la collaboration à venir.

Le second pas est une lettre écrite de sa main adressée à la direction de l’École libre de Science de l’esprit au Goetheanum. Cette demande contient une courte description biographique, l’esquisse de son lien à l’anthroposophie, son âge et la date d’entrée dans la Société anthroposophique. Elle donne les raisons de la demande d’admission en précisant qu’on est intérieurement prêt en tant que représentant de la chose anthroposophique à assumer la responsabilité qui découle de cette appartenance.

On remettra sa demande à l’interlocuteur avec lequel on a eu l’entretien qui la transmettra au Goetheanum avec son avis favorable. Celle-ci établit une carte de membre qui est remise par l’intermédiaire de l’interlocuteur. On est ainsi membre de la Première classe de l’École libre de Science de l’esprit.